^Retour en haut

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Créateur de toutes choses

Le Saint-Esprit

L'Adorable

Le Véritable

Le Père de Jésus-Christ

Erreur
  • [OSYouTube] Alledia framework not found

Glossaire du Message

Ce glossaire est destiné à servir de "guide de référence rapide" pour les croyants et les ministres du Message du Temps de la Fin prêché par le Prophète William Marrion Branham. 

 

Il y a : 11 définitions dans le glossaire.
Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme Définition
BALAAMISME

RESUME DES AGES_ CHAPITRE.10 PAGE.363

{371-2} Mais examinez bien cette doctrine de Balaam. Remarquez qu’il s’agit avant tout de la manœuvre délibérée d’un clergé corrompu, visant à lier les gens à eux en les entraînant volontairement dans le péché de l’incrédulité. La doctrine nicolaïte, c’était la corruption du clergé, qui cherchait à établir un pouvoir politique en son sein, tandis que le balaamisme, c’était le fait de soumettre les gens à leur système de crédos et de culte pour garder la main sur eux. Mais remarquez bien : qu’est-ce qui a lié les gens à l’Église de nom, et qui les a par là même détruits ? C’étaient les crédos et les dogmes, dont on avait fait des principes d’Église. C’était la doctrine de l’Église catholique romaine. On ne leur donnait pas la vraie nourriture, la Parole. La nourriture qu’on leur donnait, c’est celle qui provenait du culte des idoles : le paganisme de Babylone affublé de termes chrétiens. Et il y a le même esprit et la même doctrine parmi tous les protestants ; ils l’appellent la DÉNOMINATION. Le nicolaïsme, c’est l’organisation, c’est d’humaniser la conduite de l’Église, et de déposer ainsi l’Esprit. Le balaamisme, c’est le mouvement dénominationnel, qui remplace la Bible par un manuel d’Église. Et jusqu’à ce jour, beaucoup d’enfants de Dieu restent captifs dans le piège des mouvements dénominationnels, et Dieu leur crie : “Sortez du milieu d’elle, Mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux.” Vous voyez, ils sont ignorants. Mais si l’enlèvement avait lieu maintenant même, l’ignorance ne pourrait en aucun cas être invoquée pour faire appel du jugement que Dieu prononce sur ceux qui sont dans le mauvais clan.

{372-1} Le fait que le clergé s’organise avec une hiérarchie de subordination, dirigée par un président, c’est une manifestation de l’esprit antichrist, même si, en apparence, c’est une chose merveilleuse et nécessaire. C’est bel et bien mettre le raisonnement humain à la place de la Parole. Et toute personne qui se trouve dans une dénomination organisée est en plein dans un système antichrist. Mais je tiens à dire ceci, et que ce soit bien clair : JE NE SUIS PAS CONTRE LES GENS, JE SUIS CONTRE LE SYSTÈME.

{372-2} Une fois l’Église unie à l’État, la scène est prête pour l’âge des ténèbres. En effet, l’Église restera désormais plongée un millier d’années dans la profondeur des ténèbres, connaissant les profondeurs de Satan. Quand des gens religieux adoptent le nicolaïsme en même temps que le balaamisme, et qu’ils disposent de la puissance financière, du pouvoir politique et de la force physique pour les appuyer, alors il n’y a qu’une seule direction où ils peuvent aller. Cette direction, c’est tout droit dans la doctrine de Jézabel. Pourquoi dire cela? C’est que, comme nous l’avons montré dans notre étude du quatrième âge, Jézabel était une Sidonienne, fille d’Ethbaal, le grand prêtre d’Astarté. Ethbaal était un assassin. Cette femme épousa Achab (roi d’Israël) pour des raisons de convenance politique. Puis elle s’empara de l’autorité religieuse sur le peuple, fit mettre à mort les Lévites, et fit bâtir des temples où elle attira les gens à venir adorer Astarté (Vénus) et Baal (le dieu soleil). C’est elle qui établit l’enseignement et elle le fit enseigner par ses prêtres, qui à leur tour poussèrent les gens à l’accepter. Vous voyez là exactement ce qu’était l’Église de nom dans l’âge des ténèbres. On avait alors tout abandonné de la Parole de Dieu, à part les noms et les titres de la Divinité ainsi que quelques principes bibliques. Ce qu’ils gardaient de la Bible, ils le tordaient en en déformant le sens. Leurs collèges d’évêques, etc., écrivirent de longs traités, leurs papes se déclarèrent infaillibles et dirent qu’ils recevaient la révélation de Dieu, et qu’ils parlaient aux gens en tant que Dieu. Tout ceci était enseigné aux prêtres, qui firent croire cela aux gens par la peur. Croire autre chose signifiait la mort ou bien l’excommunication, qui pouvait être pire que la mort. C’était désormais une Église à la voix remplie d’assurance qui avait pris le contrôle, et, ivre de puissance, elle but le sang des martyrs jusqu’à ce que les vrais Chrétiens soient presque exterminés et qu’il ne reste presque plus rien de la Parole et très peu des manifestations du Saint-Esprit. Mais la vraie vigne lutta, et parvint à survivre. Dieu était fidèle au petit troupeau, et, quoi que Rome ait pu infliger à leurs corps, Rome ne pouvait pas tuer l’Esprit qui était en eux, aussi la lumière de la Vérité continua à briller, appuyée par le Saint-Esprit et la puissance.

 

RESUME DES AGES_ CHAPITRE.10 PAGE.364

{373-1} Il ne faudrait pas manquer de faire ici une observation fort instructive. Voyez : les œuvres et les doctrines des Nicolaïtes, la doctrine de Balaam et l’enseignement de la fausse prophétesse Jézabel ne sont pas trois esprits ou trois principes spirituels. Ce ne sont que les trois manifestations du même esprit, qui atteint de nouvelles profondeurs. Ce n’est que l’esprit antichrist de l’organisation à ses trois degrés différents. Le clergé, après s’être séparé du peuple et avoir formé une organisation, opprima le peuple en le poussant à son tour dans l’organisation pour le lier. Cette organisation était fondée sur les crédos et les dogmes qu’on enseignait aux gens à la place de la pure Parole de Dieu. Les rites et les cérémonies prirent une part de plus en plus importante dans le culte, et tout le système devint bientôt une puissance militante et diabolique qui s’efforçait de contrôler tout le monde par la persuasion du discours ou par la force physique. Ce système puisait son énergie dans ses fausses prophéties, et non dans la Parole de Dieu. Il était devenu carrément antichrist, bien qu’il se soit présenté au Nom de Christ.

BANDES

L’UNION INVISIBLE DE L’ÉPOUSE DE CHRIST -  25.11.1965 SHREVEPORT, LA, USA

269    Maintenant, Père, puissions-nous voir à travers le pays, à travers le monde, en Afrique, des douzaines et des douzaines… En Afrique du Sud, au Mozambique, à travers tout le pays, de petites assemblées reçoivent ces bandes, et ainsi, cette bande magnétique ira dans une vingtaine de pays différents. Ils commencent à comprendre et à s’en séparer, des centaines et des centaines. Il n’y en aura pas besoin de beaucoup, Seigneur, et lorsque le dernier membre sera reçu dans le Corps, Christ viendra.

 

LE POUVOIR DE DIEU POUR TRANSFORMER -  11.09.1965 PHOENIX, AZ, USA

102    Le but de Satan était de faire de l’Éden son propre Éden et de s’élever lui-même au-dessus des étoiles de Dieu, ainsi elles l’adoreraient, comme les fils l’adoreraient. Et c’est exactement ce qu’il a fait maintenant en l’apportant dans l’église. Je ne vais pas entrer dans les détails. Tous ceux qui écoutent les bandes savent cela. C’est exactement l’heure dans laquelle nous vivons, et c’est Satan qui a fait cela au travers des programmes d’éducation: meilleure santé, meilleur ceci et meilleur cela. Et maintenant, ne sachant pas cela, ils marchent tout le temps tout droit vers la mort. Aveugles, conduisant les aveugles, dirigeants aveugles des nations, scientifiques aveugles, conducteurs d’église aveugles, aveugles conduisant des aveugles! Jésus a dit: “Laissez-les tranquilles, ils tomberont les deux dans le fossé”

ET TU NE LE SAIS PAS -  15.08.1965 JEFFERSONVILLE, IN, USA

60     Et je sais qu'après que j'aurai quitté cette terre, ces bandes et ces brochures resteront vivantes, et beaucoup d'entre vous les jeunes enfants, vous verrez, dans les jours à venir, que c'est exactement la Vérité, parce que je le dis au Nom du Seigneur.

 

QUELLE EST L’ATTRACTION SUR LA MONTAGNE? - E25.07.1965 JEFFERSONVILLE, IN, USA

23      Et maintenant, pour vous qui n’avez pas entendu le Message de ce matin, et qui avez un magnétophone, nous ne faisons jamais de sollicitation, pour vendre les bandes. Nous ne faisons jamais de sollicitation, pour vendre quoi que ce soit. Parfois, dans une grande réunion, on annonce qu’il y a des livres là-derrière; nous ne gagnons rien là-dessus. Frère Vayle est celui qui les écrit. Quant aux bandes, celui qui s’occupe des bandes, là, il vous le dira, la vente des bandes ne nous rapporte pas d’argent. Nous ne… Il ne s’agit pas des «bandes», il s’agit du Message. Et si quelqu’un se met en tête que c’est une affaire d’argent, alors il ne produira plus de bandes. C’est exact. Je m’informais à ce sujet, je pense que nos bandes se vendent à peu près, à moins de cinq dollars, quelque chose comme ça, entre trois et cinq dollars, ou quelque chose comme ça. Qu’est-ce que tu dis? Trois et quatre, pour ces bandes, qui sont très longues.

LE CHOIX D’UNE ÉPOUSE - E29.04.1965 LOS ANGELES, CA, USA

21      Et maintenant, laissez-moi vous préciser que je ne prêche pas ceci expressément pour cette congrégation-ci, mais ces bandes vont partout dans le monde. Elles sont traduites dans presque, oh, dans une multitude de langues, y compris dans les terres païennes autour du monde. Nous envoyons ces bandes gratuitement, au compte de la société de l’église, et elles seront entendues dans les jungles d’Afrique et de l’Inde, et tout autour du monde. Mais revenons maintenant à ce sujet, Le choix d’une Épouse.

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LES SCEAUX - M24.03.1963 JEFFERSONVILLE, IN, USA

32      Vous voyez, les bandes, c’est un ministère mondial, partout, vous voyez, partout. Elles sont traduites en toutes sortes de langues et tout. Alors, il y a des choses que nous dirions ici, que nous ne dirions pas ailleurs, vous voyez, et c’est pour ça que nous arrêtons l’enregistrement

L’AGE DE L’ÉGLISE DE SARDES -  09.12.1960 JEFFERSONVILLE, IN, USA

4       Demain après-midi, donc, nous aurons un service d’écoute de bandes magnétiques. Frère Gene vient juste de confirmer que la réunion commencera à deux heures. Et vous qui aimez venir entendre les messages, vous réunir autour de l’autel pour prier, vous qui cherchez le Saint-Esprit, j’espère que vous pourrez passer des moments merveilleux. L’église est bien chauffée, ouverte, et prête en tout temps pour tous ceux qui aimeraient venir prier et chercher le Seigneur. L’église est ouverte et vous attend. Nous vous attendons demain après-midi.

BANKS WOOD

ESSAYER DE RENDRE UN SERVICE À DIEU, SANS QUE CE SOIT LA VOLONTÉ DE… - B27.11.1965 SHREVEPORT, LA, USA

115    Je l’ai baptisé, après qu’il avait été trinitaire. Je l’ai baptisé quand il... c’est une de mes premières séries de réunions, quand frère Banks Woods avait dû lui prêter ses vêtements (c’est un homme assez fort, comme vous voyez); et il était descendu dans le baptistère, et je l’avais baptisé à l’âge de quatre-vingt-cinq ou quatre-vingt-dix ans, au Nom du Seigneur Jésus. Il disait qu’il ne se sentait pas tout à fait en ordre jusqu’à ce qu’il trouve la sécurité au sujet de ce quelque chose. Là, il a reçu un anniversaire dans une Vie où il ne vieillira jamais. C’est vrai, ce Pays glorieux. Il s’attend même à vivre assez longtemps pour voir la venue du Seigneur; c’est possible. Mais si jamais il s’endort, il... et que nous sommes éveillés à ce moment-là, il viendra en premier. C’est ça. Donc, frère Dauch, vous ne pouvez pas le manquer, maintenant. Vous êtes exactement en ligne. Restez-y, mon frère, et que Dieu vous bénisse. Et je remercie le Seigneur pour un homme aussi bon, et de lui avoir accordé toutes ces années.

 

QUELLE EST L’ATTRACTION SUR LA MONTAGNE? - E25.07.1965 JEFFERSONVILLE, IN, USA

143    Je suis allé à l’ouest. C’est sur cette même montagne, en passant là-haut avec Banks Woods, qu’Il a dit: «Lance une pierre en l’air. Dis à M. Woods: ‘AINSI DIT LE SEIGNEUR, tu verras la Gloire de Dieu’.»

 

144    Le lendemain même, je me tenais là, un tourbillon est descendu et s’est abattu avec fracas sur les montagnes. Les pierres arrachaient la cime des arbres, à environ trois ou quatre pieds [90 cm ou 120 cm–N.D.T.] au-dessus de ma tête. Il y a eu trois grandes déflagrations, et les frères ont accouru vers moi. Il y avait là une quinzaine d’hommes, des prédicateurs et autres. «Qu’est-ce que c’était?» Il a dit: «Qu’est-ce que c’était?»

         J’ai dit: «Le jugement frappe la Côte Ouest.»

 

UN HOMME QUI FUIT LA FACE DE L’ÉTERNEL -  17.02.1965 JEFFERSONVILLE, IN, USA

81     Là-bas au fond, je vois des amis qui étaient avec moi là-haut quand l'Ange du Seigneur... Ces gars, qui sont assis ici, je pense qu'ils ont trouvé l'endroit où ça s'est passé là-haut. Et souvenez-vous simplement de ce que le Seigneur a dit ce jour-là, à Frère Woods. Il montait la colline. Et–et il était en quelque sorte en train de pleurer, parce que sa femme était malade. Et le Seigneur a dit: «Ramasse ce caillou et lance-le en l'air, et dis: ‘AINSI DIT LE SEIGNEUR.’» Et j'ai fait ça. Et Frère Woods est assis comme témoin.

 

82     Et j'ai dit: «Frère Woods, il ne se passera pas longtemps avant que tu voies arriver quelque chose.» Et le lendemain, pendant qu'on était debout là, nous tous ensemble... Et beaucoup de ces hommes sont ici même ce soir.

 

RECONNAÎTRE VOTRE JOUR ET SON MESSAGE - M26.07.1964 JEFF., IN, USA

3        C’est un privilège d’être ici ce matin. Je suis très heureux de vous voir tous. Et Frère Woods, Frère Roy Roberson, bien d’autres frères, ont travaillé fidèlement pendant les deux derniers jours, à climatiser le bâtiment, en vue de ceci; en effet, dimanche passé, ils ont vu combien vous avez souffert. Ils avaient un peu d’argent dans les caisses de l’église, alors ils se sont mis au travail, ils l’ont mis à profit pour que vous soyez bien, ils ont utilisé l’argent que vous avez mis dans l’offrande, pour que vous puissiez être assis, à écouter le Message. C’est beaucoup plus frais aujourd’hui que ça l’était à ce moment-là. Donc, nous sommes reconnaissants à Dieu, et à vous ici, d’avoir cette occasion.

DIEU SE CACHE ET SE RÉVÈLE DANS LA SIMPLICITÉ - M17.03.1963 JEFF. IN, USA

9       Et quand je suis entré, et que j’ai vu cette chaire, le genre dont j’ai toujours rêvé, toute ma vie! Je suis… Frère Woods savait ce que j’aimais. Il n’a jamais dit qu’il la construirait, mais il l’a construite.

 

LES NOMS BLASPHÉMATOIRES - M04.11.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

159     L’autre jour, pendant un voyage, j’ai eu une discussion avec un témoin de Jéhovah. Eh bien, c’est sans mépris pour la croyance de qui que ce soit. Nous avons beaucoup de témoins de Jéhovah convertis qui sont assis ici. Un de nos administrateurs de l’église est témoin de Jéhovah – il était, et il a été sauvé, lui et sa famille. Son père était un lecteur [fonction chez les Témoins, – N.D.É.], frère Woods et les autres. Tous ses frères et sœurs maintenant, presque tous sont venus et ont reçu le Saint-Esprit, à cause des visions de Dieu leur disant ce qu’ils avaient fait, et ce qu’ils... Voyez? C’est Cela qui l’a fait.

LA SOIXANTE-DIXIÈME SEMAINE DE DANIEL -  06.08.1961 JEFFERSONVILLE, IN, USA

39     L’Église part au chapitre 3 de l’Apocalypse. Il n’est absolument rien dit, là, de rien; mais la toute dernière chose, c’était le dernier messager de l’âge. Après ça, nous parlons des Juifs, jusqu’au retour, avec l’Épouse, au chapitre 19. Du chapitre 6 au chapitre 19, c’est rien que les Juifs.

         C’est ce que je voudrais montrer à mon cher frère, ici, pendant les Sceaux, à Frère Woods, qui a déjà été témoin de Jéhovah, lui et toute sa famille, ici ce matin, que ces “cent quarante-quatre mille” n’étaient pas, n’avaient rien à voir avec les gens des nations. Ce sont des Juifs. Voyez? Et que ce n’est pas le Corps mystique de Christ sur terre aujourd’hui.

         C’est l’Épouse qui est ce Corps mystique. Par le Saint-Esprit, nous sommes baptisés pour former ce Corps mystique.

 

LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL À DANIEL - M30.07.1961 JEFFERSONVILLE, IN, USA

16     Mais ces chères gens-là, d’après ce que dit ma voisine, Mme Woods, qui s’est installé un microphone sur l’estrade et un magnétophone là-derrière, pour enregistrer les réunions, rien que pour avoir ces messages sur bande et les recopier, pour vérifier s’ils sont véridiques ou pas. Voyez? C’est comme ça qu’elle les contrôle. Je sais que Mme Woods est une honnête femme. Et elle me rapporte qu’il y a bien des choses qui ont été dites qui s’accomplissent.

 

APOCALYPSE CHAPITRE QUATRE #2 (LES 24 ANCIENS) -  01.01.1961 JEFFERSONVILLE, IN, USA

8       Frère Littlefield m’a téléphoné hier soir qu’il m’enverrait le plan de ce tabernacle que j’ai inauguré là-bas. Frère Woods, je crois que rien que le dessin de l’architecte coûte cinq cents dollars. Il envoie cela avec toutes les données, prix, matériaux, dimensions, etc. Lui-même pense venir. Il m’a dit qu’il irait discuter chez les charpentiers et autres pour voir s’ils ne pourraient pas baisser un peu leurs prix comme ils l’ont fait pour son tabernacle à lui. C’est un beau tabernacle, pas très grand, mais c’est un bel édifice.

 

LA FOI -  29.12.1957 JEFFERSONVILLE, IN, USA

177    Maintenant, il y a soit Frère Woods, soit Billy, l’un des deux, qui me touche au dos, alors je sais qu’il est presque temps, là, ils ne vont plus me laisser debout encore très longtemps, parce que je suis à bout de forces.