^Retour en haut

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Créateur de toutes choses

Le Saint-Esprit

L'Adorable

Le Véritable

Le Père de Jésus-Christ

Erreur
  • [OSYouTube] Alledia framework not found

Glossaire du Message

Ce glossaire est destiné à servir de "guide de référence rapide" pour les croyants et les ministres du Message du Temps de la Fin prêché par le Prophète William Marrion Branham. 

 

Il y a : 17 définitions dans le glossaire.
Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme Définition
JACK MOORE

L’ENLÈVEMENT -  04.12.1965 YUMA, AZ, USA

158    Un jour, quand j'ai commencé à prêcher sur les sept âges de l'Église, j'ai appelé Jack Moore, qui est un grand théologien, et je lui ai dit: «Jack, qui est cette Personne qui se tient là? Il y a Quelqu'un ressemblant au Fils de l'homme qui est debout là, avec des cheveux aussi blancs que la laine. C'était un Homme jeune; comment pouvait-Il avoir des cheveux aussi blancs que la laine?»

 

159    Il me dit: «Frère Branham, c'était Son corps glorifié.» Cela ne sonna pas juste. Mais lorsque je suis allé dans ma chambre et que j'ai commencé à prier, Il me fit savoir ce que c'était.

 

SUR LES AILES D’UNE COLOMBE BLANCHE COMME LA NEIGE - E28.11.1965 SHREVEPORT, LA, USA

164    Eh bien, un autre médecin, un de mes bons amis, m'a dit: «C'est ton coeur, mon gars, tu ferais bien d'être prudent.» C'est l'année où j'ai appelé frère Moore et il a trouvé quelqu'un pour prêcher à ma place, quand je suis parti à cette chasse au mouflon avec frère Fred; j'escaladais les montagnes comme lorsque j'avais seize ans, kilomètre après kilomètre, en courant; cela ne m'a jamais gêné. Voyez-vous?

 

ESSAYER DE RENDRE UN SERVICE À DIEU, SANS QUE CE SOIT LA VOLONTÉ DE… - B27.11.1965 SHREVEPORT, LA, USA

87      Je prêche... je ne prêcherais pas ça dans l’assemblée de frère Moore, même s’il me disait: «Allez-y, prêchez-le!», mais je le ferai au Tabernacle, ça durera environ quatre heures. Et mon thème, c’est la Bête au commencement et la bête à la fin, en suivant les traces d’un serpent. Voyez? Ça prend dans les quatre heures, et j’ai mes passages bibliques tout préparés. La bête du commencement: il était la bête dans le jardin d’Éden, il est la bête à la fin, et montrer qu’il est quelqu’un de religieux et une dénomination (facteur de dénomination); et suivre ses traces tout du long, et vous le prouver par la Bible, que c’est ça. Je ne savais pas ça jusqu’à ce que le Saint-Esprit me l’a donné, l’autre jour, là-haut.

94      Il m’a dit: «Eh bien, frère Branham, j’affirme que c’était dans... c’était après Sa résurrection, dans Son corps glorifié.» Je parlais avec frère Jack. Et il y a... je ne connais personne au monde à qui je pourrais faire davantage confiance, pour ce qui est de leur enseignement sur la théologie, et tout, qu’à frère Jack Moore et frère Vayle, et des hommes comme – comme cela, de véritables théologiens, qui ont lu toutes sortes de livres et différents points de vue sur tout. Et pourtant, vous voyez, même cela étant, alors qu’il est un excellent ami à moi, je – je – je ne pouvais tout simplement pas accepter ça. Il y avait quelque chose, là, qui ne l’admettait pas.

 

QUELLE MAISON ME BÂTIREZ-VOUS? -  21.11.1965 TUCSON, AZ, USA

5       Bon, cette semaine—cette semaine qui vient, nous partons pour Shreveport pour une série des réunions, et là, nous allons essayer, si le Seigneur le veut… Frère Moore, Frère Jack Moore, un très bon ami de Frère Pearry et de moi-même, et nous aimons Frère Jack. Je pense que le Message l’a un peu déconcerté, en particulier certaines choses qui nous tiennent à cœur et qui, nous le croyons, nous ont été apportées par l’ouverture des Sept Sceaux, telles que nous les croyons: par exemple, la “semence du serpent”, la “sécurité Éternelle des croyants”; et—et ainsi de suite, certains de ces Messages-là, qui, pour d’autres, peut-être… Nous ne pensons pas que Ceci, c’est quelque chose de difficile, mais c’est que vous devez ouvrir votre cœur à la Vérité. Nous croyons que nous vivons au—au temps de la fin. C’est vraiment très réel pour nous, que nous sommes tout au bout du chemin.

 

AUJOURD'HUI CETTE ÉCRITURE EST ACCOMPLIE -  19.02.1965 JEFFERSONVILLE, IN, USA

34      Et Frère Jack Moore de Shreveport, en Louisiane, qui est mon ami intime, était assis là. J’ai demandé: “Frère Jack, cela ne se trouve-t-il pas dans Saint Jean 16?”

         Il a dit: “Si.”

 

RECONNAÎTRE VOTRE JOUR ET SON MESSAGE - M26.07.1964 JEFFERSONVILLE, IN, USA

82     Partout, en ce moment, il n’y a pas de réveil. Tout le monde se plaint, les prédicateurs se lamentent. Je lisais l’un des–des journaux importants que nous recevons ici à l’église, un très bon journal. Je connais le rédacteur en chef, et je connais les gens. Ce sont des gens consacrés, des gens très bien, Frère et Sœur Moore, du Héraut de Sa Venue. Un des meilleurs journaux sur le terrain, le Héraut de Sa Venue. Mais ils n’imprimeront rien, pratiquement, sans qu’il soit question de: “Jeûnez, priez! Jeûnez, priez! Sonnez une trompette! Amenez…” Combien le lisent? Vous êtes au courant. Vous le voyez, tout le temps: “Jeûnez, priez! Jeûnez, priez! “ C’est tout ce qu’on entend. “Jeûnez, priez! Un jour glorieux va se lever pour nous! Il va se produire quelque chose de glorieux! Vous tous, priez, priez, priez! Il n’est pas encore trop tard pour nous!”

 

LE TROISIÈME SCEAU -  20.03.1963 JEFFERSONVILLE, IN, USA

186    Or je connais Frère—Frère Moore et les autres, j’ai mangé chez lui, et tout, le rédacteur en chef. Et je trouve qu’il n’y a pas de meilleur homme sur—sur cette terre, c’est vraiment quelqu’un de très bien. Mais, vous voyez, il sait que c’est une nécessité pour nous. Et Sœur Moore, c’est une femme vraiment très bien… la pauvre, et que de sacrifices ils font.

 

LES NOMS BLASPHÉMATOIRES - M04.11.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA

33      Et au Life Tabernacle, si quelqu’un est déjà allé là-bas avec frère Moore, c’est un homme admirable. Et il y a un merveilleux groupe. Ces vieilles gens du Sud, vous ne pouvez guère les battre. Et donc, le Life Tabernacle, n’importe qui aux environs de Shreveport peut vous dire où il se trouve. Shreveport a à peu près 200.000 habitants, et c’est une belle ville avec toutes sortes de facilités, aussi...

 

LA DIVINITÉ EXPLIQUÉE - B25.04.1961 CHICAGO, IL, USA

245    Dites-moi s'il y a un homme meilleur que Roy Wead, des Assemblées de Dieu. Nommez-moi n'importe lequel de ces frères, regardez, ici, tous ces frères que je connais par ici. Le frère de l'église de Philadelphie, ici, et les hommes des Assemblées de Dieu, et, est-ce qu'il y a de meilleures personnes? Dites-moi où. Dites-moi s'il y a un meilleur homme que Jack Moore? Dites-le-moi. Il est ce qu'on appelle... Ils sont de ceux… Il n'est pas un extrémiste. Vous trouvez des extrémistes dans les deux camps; et c'est ça que les gens montrent du doigt, et c'est ça que le diable montre du doigt.

 

LA RELIGION DE JÉZABEL -  19.03.1961 MIDDLETOWN, OH, USA

11      Si jamais je peux vous être utile en quelque chose, je serai heureux de le faire. Et je suis sûr que vous me diriez la même chose. Vous aussi, vous pouvez m’être utile. Et la chose que vous pouvez faire, à ce que je sache, c’est de prier pour moi afin que Dieu ne me laisse jamais prendre une mauvaise voie. Je – je – je... Ce n’est pas le désir de mon cœur de prendre une mauvaise voie. Je – je désire prendre la bonne voie. Mon désir est de faire ce qui est juste. En effet, je me rends compte... Comme frère Jack Moore m’en parlait une fois, disant: «Frère Branham, je n’aimerais pas être à ta place au Jour du jugement, avec ton expérience, car Dieu va te demander de rendre compte pour beaucoup, parce que, a-t-il ajouté, Il a confié des millions de gens entre tes mains.»

 

LA REINE DE SÉBA - E19.01.1961 BEAUMONT, TX, USA

16      Dans les Écritures de l'Évangile ce soir, dans le Livre de Saint Matthieu, le douzième chapitre et le verset 42, nous aimerions prendre un texte ici pour un petit contexte, le Seigneur voulant.

         Juste ce matin, j'ai dû en quelque sorte, comme je l'appelle, parler pour Frère Moore. Frère Moore est revenu chez lui, car il emmène ce matin sa femme et les siens dans la matinée. Et nous nous attendons à ce qu'il vienne. Frère Moore a son âme pour Dieu, un grand homme de Dieu. Je le connais depuis que j'étais juste un... Bien, il a commencé dans le ministère d'évangéliste depuis quatorze ans. Il a été dans beaucoup d'endroits à travers le monde. Je l'ai trouvé (il n'est pas ici ce soir, aussi je peux dire ceci) un réel, un vrai Chrétien, un véritable homme de Dieu, Frère Moore. Il a une merveilleuse église là-bas à Shreveport. Le Seigneur le bénit.

DÉMONOLOGIE - DOMAINE PHYSIQUE - A08.06.1953 CONNERSVILLE, IN, USA

1       …l’aide du Seigneur, nous pourrions prendre la réunion en main d’un bout à l’autre, nous-mêmes. C’est pour cette raison que je suis content de la voir se prolonger un peu, précisément pour cette raison. Je crois que le Seigneur nous aidera à le faire. [L’assemblée dit: «Amen.»-N.D.É.] Maintenant, vous savez, il y a…

         J’aime beaucoup mes organisateurs. J’ai des frères charmants, Bosworth, Baxter, Lindsay, Moore, tous, il y en a cinq, le baron von Blomberg. Ce sont vraiment des hommes très bien. Mais ce qu’il y a, c’est que quand un groupe d’hommes se réunissent, l’un va arriver avec quelque chose, l’autre avec autre chose. Parfois c’est contraire à ce que moi, je pense. Alors je-je-j’ai l’impression d’être vraiment libre maintenant. Nous pouvons simplement nous en donner à cœur joie, bien retrousser nos manches, foncer tête baissée, et manger. Je pense à ça, retrousser ses manches et s’en donner à-à cœur joie.

JACK PALMER

N’AYEZ PAS PEUR     CHAUTAUQUA OH USA    Jeu 09.06.60

67.     Maintenant, si Jésus se tenait ici, portant ce costume qu’Il a demandé à frère Palmer (là-bas quelque part) et à soeur Palmer de m’offrir, eh bien, s’Il se tenait ici, portant ce costume, et disait... Et si cette femme montait et disait : « Seigneur Jésus, je désire être guérie. » Savez-vous ce qu’Il lui dirait ? « Je l’ai fait quand Je suis mort pour toi au Calvaire. » Voyez-vous ? Mais alors, comment saurait-elle que c’est Jésus ? Parce qu’Il aurait des empreintes des clous dans Ses mains ? Non, n’importe qui pourrait avoir des empreintes de clous dans ses mains. Non, non, il y a beaucoup… il y a eu beaucoup de contrefaçons de cela. Mais le véritable Jésus aurait un...

LE TEMOIGNAGE D’UN VRAI TEMOIN     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 05.11.61

184.    Il y a probablement un autre jeune homme assis ici, que la–que l’église de frère Palmer a envoyé. Il était tout embrouillé et ne savait que faire, et il était déchiré au sujet de quelque chose. Un brave jeune homme; je pense qu’il est retourné chez lui. Mais il y avait... Il l’a envoyé ici. Frère Palmer m’a écrit une lettre, disant: «Frère Branham, je sais que c’est un temps de travail intense», ou quelque chose comme cela, «mais si vous pouvez trouver une occasion, voyez-le. En effet, c’est un bon frère.» Et–et l’église l’avait envoyé. Il a eu cet entretien. Pendant qu’il était assis là, très profondément préoccupé par quelque chose, avant qu’il n’ait pu dire quoi que ce soit, le Saint-Esprit est descendu, a discerné la chose, l’a dévoilée et la lui a montrée. Alors, il s’est réjoui, et les larmes coulaient sur ses joues. Pourquoi? Dieu rendant témoignage. Par quoi? Par William Branham? Non, non! Par le Saint-Esprit. Amen. C’est Lui le Témoin de Dieu.

VOUS DEVEZ NAITRE DE NOUVEAU     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 31.12.61M

19.     Que Dieu bénisse chacun de vous. Je désire dire encore un mot pour les cadeaux de Noël que vous m’avez offerts chacun. L’Eglise m’a offert un nouveau complet. Oh! combien je l’apprécie. Et j’ai reçu deux nouveaux complets pour Noël. Mon frère de la petite église de Macon en Géorgie, là-bas, Frère Palmer, m’a envoyé un nouveau complet. Le Tabernacle m’a offert un nouveau complet. Il y a tant de belles choses qui m’ont été offertes, et–et de l’argent comme cadeau de Noël. A ce sujet, le Département des Impôts sur le Revenu m’a dit que c’est un cadeau de Noël et qu’il est écrit «Cadeau de Noël» ou «Cadeau d’anniversaire», quoi que ce soit d’autre, cela pouvait être accepté, autrement, je dois... Cela–cela va dans l’oeuvre missionnaire. Ce qui est tout à fait correct. Je remercie vraiment chacun et chacun de vous, ma femme et moi ainsi que les enfants; et tous, nous exprimons notre gratitude envers chacun de vous, d’avoir été si gentil. Nous souhaiterions pouvoir rentrer et donner à chacun un cadeau à notre tour, mais on ne peut simplement pas faire cela, vous savez, simplement on... Oh! la la! je–je n’y arriverai pas. Je souhaite pouvoir le faire, mais je–je ne le peux pas. Je suis certain que vous comprenez. Je sais que c’est aussi le sentiment de mon précieux frère qui est assis ici. Nous sentons vraiment que les gens nous aiment ainsi, nous les apprécions.

MONSIEUR, EST-CE LE SIGNE DE LA FIN?     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 30.12.62S

3.       Il y aura de très bons orateurs ici demain soir, certainement. Il y a... Un frère de Géorgie est ici, frère Palmer, un merveilleux orateur. Frère Junior Jackson sera ici demain soir, frère Beeler, frère Neville, oh! la la! et d’autres encore. De braves hommes de Dieu seront ici. Frère Willard Collins et tous ces frères qui nous ont apporté de si grands messages; et peut-être que d’autres entreront , étant de passage. Ainsi nous nous attendons à passer un temps merveilleux demain soir.

L’ACCUSATION     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 07.07.63M

18.     Et–et nous voulons exprimer notre gratitude envers Don Ruddell et–et notre frère, frère Jackson (et–et ces frères sont–sont nos frères des églises soeurs, qui nous sont associées), frère Jack Palmer ici, qui veille sur le–le groupe là en Géorgie. Et nous–nous–nous aimerions exprimer notre gratitude envers ces hommes de tout notre coeur, car chaque fois que nous tenons des réunions, et que je viens ici, alors–alors ils–ils viennent nous rendre visite. Et nous apprécions cela.

TOURNER LES REGARDS VERS JESUS     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 29.12.63S

83.     Donc, j’ai continué, et le lendemain matin, avant de partir, je suis allé prendre Billy et Loyce (ils sont tous deux présents), et… toujours... Nous avons un vieux siège là-bas que frère Palmer a garni pour nous il n’y a pas longtemps, et nous nous mettons toujours autour de ce siège pour prier toutes les fois que nous sommes... C’était comme une vieille ottomane, vous savez, le tabouret, quand nous nous mettons là autour et nous prions avant de partir pour une réunion; nous demandons à Dieu de nous aider.

LA PAROLE DE DIEU EXIGE UNE SEPARATION TOTALE D’AVEC L’INCREDULITE     PHOENIX AZ USA    Mar 21.01.64

174.    Mais si vous vous souvenez, mes amis, la nuit qui a précédé notre départ, ce pauvre petit frère là n’avait pas attrapé de biche (Quel est son nom ?), Palmer, il est venu là, il a glissé dans ma main dix dollars de dîme. Il a dit : «Frère Branham, ce sont mes dîmes, mettez-les dans l’église.» Il a dit : «Voudriez-vous bien m’attraper une biche ?» Oh, je…

UN DROLE DE PERSONNAGE     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 14.06.64S

144.    Je suis très content ce soir de voir frère Palmer, l’un de nos pasteurs associés ici, il vient de la Géorgie. Frère Junior Jackson est quelque part dans la salle, là derrière au coin, nous sommes contents de l’avoir. Frère Don Ruddell est assis ici. Oh ! beaucoup ! Je ne sais pas, si je n’ai pas vu quelqu’un… Frère Ben Bryant ici, et beaucoup d’autres ici, un brave frère, Wilbur Collins. Nous sommes très contents de vous avoir tous ici.

CONFIRMANT SA PAROLE     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 16.08.64

54.     Frère Jack Palmer, alors qu’il venait à bord de la nouvelle voiture de son fils, prenait un peu de la vitesse, je pense, vous savez, ils ont, on dirait, dépassé un peu la vitesse permise et ils ont fait un accident. Il s’est blessé à la mâchoire et il n’était plus en mesure de venir ; il est rentré chez lui. Maintenant, il va donc bien. Et nous… Frère Ben, ici, c’est également l’un de nos frères qui est là au Kentucky, lui a téléphoné ce matin pour voir s’ils avaient besoin d’argent ou d’une quelconque assistance de la part de l’église ; il a dit que tout allait bien. Et il avait pris un tournant à grande vitesse, il a cogné sur du gravier et cela lui a écrasé la mâchoire ou quelque chose comme ça, au point que… Ils ont téléphoné depuis là-bas, après que sa voiture avait cogné un poteau, ou quelque chose comme cela, et il a téléphoné pour qu’on prie pour lui.

L’UNION INVISIBLE DE L’EPOUSE DE CHRIST     SHREVEPORT LA USA    Jeu 25.11.65

3.       Frère Palmer fut un grand serviteur de Christ. Je me souviens de frère Jack, lorsqu’il me parlait de sa–sa vie consacrée à Dieu. Ils ont travaillé ensemble comme charpentiers. Il disait que lorsque frère Palmer prenait son dîner, il tenait son sandwich dans une main, tout en mangeant le sandwich, il lisait sa Bible! Voyez-vous, il a fait une... des choses louables, le Frère Palmer. Il fut un bon charpentier, un bon père pour ses enfants; il avait une gentille famille. Il les a élevés tous en vue de servir le Seigneur. Pour autant que je sache, ils sont tous sauvés et remplis du Saint-Esprit. C’est une grande aide de nos jours pour chacun, garçons et filles. A voir ce qu’il a bien pu faire, cela ne représenterait pas beaucoup, s’il n’avait pas servi Dieu. Et ce soir, il est allé chercher sa récompense pour la bonne oeuvre qu’il a accomplie sur la terre.

LE SEUL LIEU D’ADORATION AUQUEL DIEU A POURVU     SHREVEPORT LA USA    Dim 28.11.65M

12.     Et j’ai demandé hier au frère Ernie s’il voulait chanter l’Amen. J’ai ce cantique sur un disque, et j’ai usé celui-ci à force de le jouer. L’Amen. Je pense qu’il chante bien, il dépasse tous les autres. Et j’ai aperçu la petite Judy. Et les deux, on dirait qu’ils sont frère et soeur, n’est-ce pas? Ils sont mari et femme. Regardez chacun d’eux; voyez, eh bien, ils se ressemblent parfaitement, c’est vraiment un charmant petit couple. C’est… vous savez, c’est…Frère Palmer vient de monter l’échelle d’or; c’est sa fille et son beau-fils. Et c’est… Elle est une grande preuve qui établit que frère Palmer a bien élevé une enfant. Et il en a aussi d’autres, qui ont aussi épousé des prédicateurs, et ceux-ci sont des évangélistes et autres dans le champ missionnaire, ainsi que d’autres. Ainsi, c’est vraiment merveilleux.

13.     Je n’ai pas vu la soeur Palmer. Je ne sais vraiment pas si en la voyant, je la reconnaîtrais. Peut-être qu’elle est quelque part, naturellement, dans la réunion. Là tout au fond, que Dieu vous bénisse, Soeur Palmer.

14.     Mon coeur frémit chaque fois que j’y pense. Frère Palmer venait de gravir l’échelle, et la nouvelle de sa mort m’est parvenue quelques minutes après. Je n’arrivais pas à y croire. Billy m’a téléphoné et quelqu’un a pris… Les gens savaient que nous étions de grands et bons amis; et d’apprendre qu’il est mort, ç’a été un grand choc. De toutes les façons, nous devons tous partir, peu importe qui nous sommes, nous devons nous en aller un à un. Mais il n’y a qu’une chose; Ecclésiaste 12 déclare: «Ecoutons la fin du discours: crains Dieu et observe Ses commandements. C’est là ce que doit tout homme.»

SUR LES AILES D’UNE COLOMBE BLANCHE COMME LA NEIGE     SHREVEPORT LA USA    Dim 28.11.65S

245.    Soeur Palmer. Notre soeur, soeur Palmer ; son mari est un très bon ami à moi, un pasteur de Géorgie ou d’Alabama, Géorgie–Géorgie. Et elle venait au Tabernacle... Quand je prêche au Tabernacle, ils font un parcours de 1500 miles [900 km] pour suivre un service. Frère Palmer a perdu le contrôle de sa voiture, ou le fils, l’un ou l’autre, en prenant un virage, et ils ont eu un accident. Cela l’a affectée. Prions :

JALOUSIE

ARRIVE-T-IL A DIEU DE CHANGER SA PENSÉE AU SUJET DE SA PAROLE? - E18.04.1965 JEFFERSONVILLE, IN, USA

76      Et nous nous apercevons que chaque fois que ces esprits naturel et spirituel des églises et des organisations se rencontrent, il y a un heurt. Cela ne manque jamais de se passer ainsi, il y a toujours un heurt. Car nous découvrons qu’il y a là une sorte de jalousie. Cette jalousie est la cause de comparaisons charnelles et d’imitations. Et nous voyons qu’il en est aujourd’hui comme il en fut alors. Lorsque Dieu fait quelque chose chez une personne, tout le monde essaie de copier ce que Dieu a fait pour cette personne. Vous voyez, cela occasionne une compétition et tout cela est charnel. Et si l’autre camp ne peut pas obtenir de résultats spirituels, il l’obtient alors par le pouvoir politique ou substitue quelque chose pour bouleverser l’esprit des gens afin d’attirer des disciples derrière eux.

77      C’est exactement ce qui s’est passé au tout début. C’est comme pour Caïn et Abel; tous deux se trouvaient ici sur terre; et lorsque Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que Caïn et que Dieu confirma Abel en descendant pour recevoir son sacrifice, cela causa de la jalousie chez Caïn. Parce qu’il était jaloux de son frère, il le tua.

90      Remarquez. Il résulte toujours de cela que le naturel hait le spirituel. Caïn se mit à haïr Abel; Coré se mit à haïr Moïse, Judas se mit à haïr Jésus et cela continue de la même manière. La conséquence en est que le naturel hait le spirituel, tout comme au début Caïn hait Abel, celui dont Dieu avait reçu le sacrifice, et il essaya de le détruire. Ils essayent de détruire leur influence; ils essayent de tout détruire car ce n’est rien d’autre que de la jalousie. Cela commença avec Caïn et ce fut la preuve que c’était de la jalousie, et c’est toujours la même chose aujourd’hui lorsque le naturel, c’est-à-dire le charnel, et le spirituel se rencontrent. C’est la preuve que c’est Satan et rien d’autre car la jalousie vient de Satan. Ils essayent ensuite de créer une imitation de la Vérité. Quelqu’un essaye d’imiter quelque chose qu’on ne lui a pas demandé de faire. Combien de fois avons-nous vu cela en ces derniers jours! Oh, mon Dieu! Combien de fois!

DEMEURE FUTURE DE L'ÉPOUX CÉLESTE ET DE L'ÉPOUSE TERRESTRE, LA -  02.08.1964 JEFFERSONVILLE, IN, USA

283    C'était pareil pour l'homme, quand il avait encore de la haine, de la méchanceté et de l'hostilité en lui; quand le baptême de Feu est venu, il a tout nettoyé. Plus de jalousie, plus rien; c'est absolument une demeure pour Dieu. Et, souvenez-vous, c'est ça Sa délégation qui va Le rencontrer là-bas. Amen! Oh, quel...

 ADOPTION, L’ - E22.05.1960 JEFFERSONVILLE, IN, USA

100 Mais, frère, une fois que vous êtes traversé de l’autre côté, ce n’est pas comme ça là-bas. Oh! la la! C’est tellement… Oh, il… C’est impossible. Il n’y a que de l’amour. Chacun est vraiment un frère, chacune est vraiment une sœur. Il n’y a pas de mort, pas de chagrin, pas de jalousie, ni rien, rien ne peut entrer là-bas. Il n’y a que la perfection. C’est à cela que je veux arriver. C’est à cette place-là que j’aspire.

 

SEMENCE DU SERPENT, LA - E28.09.1958 JEFFERSONVILLE, IN, USA

175    Pouvez-vous appeler Dieu un meurtrier ? Et Adam était le fils de Dieu. La Bible dit qu ”'Adam était le fils de Dieu ”, le commencement pur, là-bas. Adam était le fils de Dieu. Et cette jalousie, et cette envie, et tout, ça n'a pas pu sortir de cette source pure.

 

HEBREUX, CHAPITRE 6, 2E PARTIE - E08.09.1957 JEFFERSONVILLE, IN, USA

254    Votre vieille nature (la nature du monde) est morte et vous êtes devenu une nouvelle création. Et vos désirs (la vieille vie qui avait eu un commencement lorsque Dieu souffla le souffle dans vos narines quand vous étiez né), cette vie de nature charnelle est morte. Et elle a eu un commencement et elle a eu une fin, et elle est morte et a été supprimée à jamais (la vieille nature). Et Dieu est entré avec la nouvelle nature. Alors, l'amour, la joie, la paix, la longanimité, la bienveillance, la paix, la patience, la douceur et la bonté sont entrés et ont pris la place de la malice, de la colère et de la haine et- et de la jalousie, des intrigues et de toutes ces choses. Cela a remplacé ces choses, quand vous êtes passé de la mort à la Vie. Avez-vous vraiment bien compris maintenant?