^Retour en haut

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Créateur de toutes choses

Le Saint-Esprit

L'Adorable

Le Véritable

Le Père de Jésus-Christ

Erreur
  • [OSYouTube] Alledia framework not found

Glossaire du Message

Ce glossaire est destiné à servir de "guide de référence rapide" pour les croyants et les ministres du Message du Temps de la Fin prêché par le Prophète William Marrion Branham. 

 

Il y a : 1 définitions dans le glossaire.
Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme Définition
KENNEDY JOHN FITZERALD

CE QU’IL FAUT POUR TRIOMPHER DE TOUTE INCREDULITE : NOTRE FOI     YAKIMA WA USA    Ven 29.07.60

45.     Eh bien, on vient de clôturer hier, on a tenu ici aux Etats-Unis deux grandes campagnes. L’une, c’était celle des Démocrates ; ils ont tenu la leur en Californie, et tous les journaux ne parlaient que de cela. Vous ne pouvez pas allumer la radio et ne pas entendre cela. C’est tout à fait normal. C’est le parti. Et ils ont choisi celui qu’ils pensaient être le meilleur homme de leur parti, et ils ont choisi monsieur Kennedy. Et puis, quand ils ont élu monsieur Kennedy dans leur congrès, et, oh ! ils ont érigé la tribune pour monsieur Kennedy, pour qu’il soit le plus grand homme du monde aujourd’hui. Et puis, quand finalement ils ont élu l’homme qu’ils voulaient, ils ont tous fait retentir des  acclamations et ont fait de grands éloges à monsieur Kennedy.

Et hier, ou plutôt avant-hier, peu importe quand c’était, l’autre parti, le parti républicain a choisi monsieur Nixon. Eh bien, ils ont prêché pendant plusieurs jours, érigeant une tribune pour monsieur Nixon, et… dans leur campagne. Et ils… Quand le parti a finalement élu l’homme qu’ils pensaient qu’il leur fallait pour briguer la présidence de notre cher pays, les Etats-Unis, la foule tout en liesse a fait retentir des acclamations, et elle a crié, elle a sautillé, parce qu’elle avait élu l’homme qu’elle était venue élire dans cette campagne.

LA CONDAMNATION PAR REPRESENTATION     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 13.11.60

27.     Les femmes, ayant obtenu le droit de vote, ont élu le Président désigné, Kennedy... avec le vote des femmes, l’homme qu’il ne fallait pas; ce qui va finalement conduire à une emprise totale de l’Eglise catholique sur les États-Unis. Enfin, la bombe vient la faire exploser.

28.     Sept choses ont été prédites, et cinq d’entre elles se sont déjà produites. Donc, vous pouvez juger par vous-mêmes combien nous sommes éloignés. Nous sommes près de la fin. Si ces cinq choses-là se sont produites, ces deux autres vont obligatoirement se produire. Elles ne peuvent que se produire.

29.     Je ne pense pas que l’impact de M. Kennedy se fera beaucoup sentir tout de suite; en effet, comme Président, il sera formidable, afin de faire entrer les autres, pour que toutes les conditions soient réunies, exactement comme c’était le cas en Angleterre, comme ce qui s’est fait au Mexique, comme ce qui s’est fait partout ailleurs, comme ça. Et les Américains sont tellement instables; ils ne sont pas spirituels. Ils sont intelligents, mais ils sont trop intelligents, ça ne les avance à rien. L’intelligence se retourne quelquefois contre son possesseur, et elle a l’effet inverse que prévu. Alors, ils... (C’est là-dessus que je vais prêcher ce matin, d’ici peu.)

31.     Avez-vous vu les meetings à la télévision ? Du côté de Nixon, c’étaient presque tous des hommes. Elles, elles voulaient toutes embrasser Kennedy, les femmes; elles sautaient à califourchon sur les voitures, et tout, comme ça, elles sautillaient.

113.    L’une des plus graves erreurs que la race de couleur ait jamais commises, c’est là-bas en Louisiane, et tout, quand ils ont voté pour Kennedy l’autre soir, qu’ils l’ont élu. En fait, ils ont craché sur le vêtement d’Abraham Lincoln, taché du sang du parti républicain qui les avait libérés, et ils ont élu un catholique. Et c’est Booth qui a abattu Lincoln. Il est mort pour les gens de cette race, pour les libérer et les faire sortir de l’esclavage. Et voilà qu’ils font volte-face et votent pour un démocrate, et un catholique par-dessus le marché. Ils ont jeté la plus grande disgrâce qu’ils aient jamais jetée, à cause (de quoi ?) de l’homme blanc qui, avec son grand savoir, leur a fait un bon bourrage de crâne. C’est absolument vrai.

L’ÂGE DE L’EGLISE D’EPHESE     JEFFERSONVILLE IN USA    Lun 05.12.60

47.     Combien se souviennent de cette vision, dans cette église ? Bien sûr, j’avais même dit que Kennedy serait élu, aux dernières élections ; que les femmes auraient le droit de vote ; que Roosevelt entraînerait le monde dans une guerre ; que Mussolini envahirait l’Ethiopie (sa première invasion), et que celle-ci tomberait sous son pouvoir ; et ce serait sa fin, et qu’après cela, il mourrait ; que ces grands ismes s’élèveraient et tomberaient tous dans le communisme. Et l’hitlérisme, et Mussolini, et le nazisme, etc., tous tomberaient dans le communisme. Et onze ans auparavant, il était annoncé que « nous entrerions en guerre avec l’Allemagne, et que l’Allemagne aurait une forteresse de béton, la Ligne Maginot. C’est arrivé exactement de cette façon. Alors, il fut dit, après cela, qu’on en arriverait à… que la science ferait de très grands progrès, à tel point qu’on inventerait une voiture... des voitures qui ressembleraient de plus en plus à des oeufs, tout le temps. Et cette vision fut relatée ici à l’endroit même où se tient « l’Eglise de Christ » maintenant, à l’emplacement de l’ancien orphelinat. Charlie Kurn, qui est peut-être ici ce soir, habitait là, à l’époque. C’était arrivé un dimanche matin vers sept heures. Et la vision disait : « Avec le temps, l’on inventera une voiture qui n’aura pas besoin de volant, et qui sera commandée par une sorte de puissance. » Ils l’ont fabriquée maintenant. On l’a maintenant, c’est une sorte de commande magnétique, de guidage par radar. Vous réglez simplement votre radar vers où vous allez, et ça vous amène sans que vous ayez à faire quoi que ce soit ; vous n’avez pas besoin de conduire.

L’ÂGE DE L’EGLISE DE PERGAME     JEFFERSONVILLE IN USA    Mer 07.12.60

126.    C’est comme ce que je disais : « Cette nation a dit : ‘Eh bien, si M. Kennedy est élu, les catholiques prendront le dessus !’ » Prendre le dessus ? Ils l’ont déjà fait depuis longtemps, mais vous n’en saviez rien ! Qui paie leurs enseignants ? Comment obtiennent-ils ces choses pour leurs écoles, et ils enseignent le catholicisme à l’école même ? Et c’est vous, les contribuables, qui payez pour cela ! Oh ! C’est juste sous votre nez, vous voyez, comme cela. Oh ! la la ! Comme il a réussi à glisser cela ! Et la Bible a dit qu’il y arriverait par des flatteries, et c’est ce qu’il a fait. Vous voyez ? C’est la vérité ! Vous voyez, vous payez des impôts pour rien ! Oh ! On pourrait donc dire tant de choses là-dessus ! Je vais simplement devoir laisser ces points pour y revenir après.

LE SON CONFUS     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 18.12.60

198.    M. Edgar Hoover l’a dénoncé, il a dénoncé le Parti Démocrate l’autre jour. Quand ils ont truqué les machines, de sorte que chaque fois qu’on votait pour M. Nixon, on votait forcément aussi pour M. Kennedy. Et pourquoi ne font-ils donc pas quelque chose à ce sujet, s’ils ont découvert qu’il en est ainsi ? Pourquoi ? Eh bien, il n’y a pas de certitude là-dedans. Oui. Vous savez ce qui est arrivé à M. Hoover. Voyez, exact (Voyez ?), tout est incertain. Vous ne pouvez pas savoir qui a été élu, si c’est Kennedy ou si... Kennedy a été proclamé élu, mais je ne sais pas s’il a été élu ou pas. Là, je ne suis pas un politicien ; je n’en sais rien. Néanmoins, je sais distinguer le vrai du faux. J’ai suffisamment de bon sens pour savoir que… ?... Alors que cela est juste devant nous, le–l’homme a prouvé, par le F.B.I., qu’on avait truqué les machines pour faire cela... Ce n’est pas l’autre parti qui l’a fait, c’est le–le–le parti de Kennedy qui l’a fait. Pourquoi ? Ça doit être ainsi.

LE VERITABLE SCEAU DE PAQUES     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 02.04.61

146.    Exactement tel qu’ils vont le faire dans le futur, et ils le font maintenant même, la politique et la religion! Achab était un très bon gars, pas Jézabel, il était marié à Jézabel. Je ne dis pas que ce président Kennedy n’est pas un brave homme, mais il s’est marié à ce système de Jézabel. Ce n’était pas Achab qui en était l’auteur; c’était Jézabel, derrière le trône qui contrôlait cela. C’est ce système de Jézabel qui va causer des dommages ici. Il doit le faire, car il est marié à elle. Il doit accepter cela; il doit le faire; il est marié à elle. Oh! la la! Ne voyez-vous pas ce que font les Ecritures? Ne voyez-vous pas où nous en sommes maintenant dans les derniers jours?

APOCALYPSE CHAPITRE 5, 2     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 18.06.61

25.     Et ensuite, nous voulons descendre et... Monsieur Kennedy ne nous a pas invités, mais nous avons vraiment l'intention de voir la Maison Blanche, pendant que nous y serons. Ils... moi, je l'ai visitée plusieurs fois, mais ce sont les enfants qui désirent la voir. Ensuite, nous reviendrons à la maison, Dieu voulant. Ainsi, priez pour nous.

LA RESTITUTION DE L’ARBRE-EPOUSE     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 22.04.62

210.    Rappelez-vous, c’est juste comme Achab l’avait fait, et Jézabel était derrière lui, c’est...

... La Bible appelle l’Eglise catholique Jézabel, la prostituée. Et Achab n’était pas un si mauvais gars; je ne dis pas que monsieur Kennedy n’est pas un homme bon; je ne connais rien à son sujet. C’est un homme; c’est tout ce que je sais. C’est lui le président; je crois qu’il sera un bon président. Ce n’est pas lui; c’est ce système qui est derrière lui. Attendez jusqu’à ce qu’elle s’infiltre au cabinet et partout où elle le peut, observez ensuite ce qui arrive. Observez ce que cela a fait dans d’autres pays; observez ce que cela a toujours engendré.

LE TROISIEME EXODE     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 30.06.63M

68.     Et M. Kennedy a nationalisé cette «garde» et a envoyé ces hommes combattre leurs propres pères en se référant à la Constitution; cela violait de nouveau la Constitution. Ils ont dit : «Non, monsieur, nous ne combattrons point.» Et il a dit : «J’espère que cette nation voit que nous ne sommes plus sous une démocratie, mais sous une dictature militaire.»

QUE FERAI-JE DE JESUS APPELE CHRIST ?     JEFFERSONVILLE IN USA    Dim 24.11.63M

2.       Bon, je suis sûr que, ce matin, nous sommes tous au courant d’un événement très malheureux qui est arrivé à cette nation, il s’agit de la disparition de notre président, monsieur Kennedy. Quoique je sois en désaccord avec l’homme sur sa politique et sa religion, mais néanmoins il ne mérite pas une telle mort. Non. Et laisser ces petits enfants, sans papa. Et une mère qui est… Madame Kennedy, quoique je sois certainement en désaccord avec elle sur ses manières, et peut-être des choses… Mais, rappelez-vous, elle est une mère. Elle a simplement perdu ses enfants, elle a perdu son mari. Et ce dernier est tombé juste sur ses genoux, et le sang de son propre mari s’est répandu sur ses genoux. C’est horrible.

3.       Avez-vous déjà pensé… Parfois, nous nous disons que c’est elle qui donne le ton dans la nation, pour la mode et autres. Ça peut être aussi vrai. Mais savez-vous que madame Kennedy n’a jamais entendu l’un de ces messages que je prêche à ce sujet ? Peut-être que si elle en avait entendu un, elle pourrait agir autrement. Et certaines de nos soeurs qui entendent cela, et cependant elles ne veulent pas être à la hauteur de cela. Voyez, voyez, voyez ? Elle a été élevée dans la foi catholique ; c’est tout ce qu’elle sait. Il n’y a rien contre cela (voyez ?), elle… C’est un système. Je n’ai rien contre les gens, les catholiques; c’est un système, le système catholique, juste comme le système presbytérien, méthodiste, ou tout autre (voyez ?), ou le système pentecôtiste, ou n’importe lequel. C’est le système, pas les gens.

4.       Monsieur Kennedy, à mon avis, a fait du–du bon travail en tant que président. Et j’ai de la compassion pour sa femme. Et je regrette vraiment à ce sujet que même notre propre pays puisse... des voyous et autres fassent pareille chose dans notre pays.

8.       Nous avons une–une pratique ici, chaque fois que l’un de nous meurt ou quelque chose comme cela, quand bien même là… Je pense qu’en tant que–qu’en tant qu’église américaine, en tant que groupe d’Américains… Le peuple américain avait voté pour monsieur Kennedy comme président. Et c’était… C’est pourquoi nous sommes une démocratie. Je n’avais pas voté pour monsieur Kennedy. J’avais voté pour monsieur Nixon, parce que je connaissais personnellement monsieur Nixon. Et je–je l’aimais et je–et j’avais personnellement voté pour lui, parce que je l’aimais. Mais les gens de ce pays (les Américains), mes  compatriotes, avaient voté pour monsieur Kennedy. Et ce qu’ils ont fait, eh bien, c’est entre eux et Dieu, mais c’est ça.

9.       Mais je pense qu’à cause de cette mère, un être humain, une mère des enfants, madame Kennedy, ne pourrions-nous pas nous tenir debout un moment pour un mot de prière en sa faveur ?

11.     Et nous regrettons vraiment que de telles gens existent parmi nous, Seigneur. Nous… C’est notre faiblesse qui est à la base de cela. Et nous prions pour madame Kennedy, la femme de ce–de ce président. Et nous savons que ces petits enfants regardent leur–leur père, qui les avait laissés quelques jours auparavant, un homme heureux, il se battait, il jouait avec eux par terre. Et maintenant, ils n’ont plus de père. Et pour cette femme que… sa femme, qu’il... son propre mari est tombé juste sur ses genoux et son sang a coulé sur sa robe. Elle tenait son enfant…

LE MONDE SE DISLOQUE UNE FOIS DE PLUS     SHREVEPORT LA USA    Mer 27.11.63

121.    J’ai à plusieurs reprises fait une forte déclaration sur madame Kennedy, à cause de cette mode du monde qu’elle a lancée, avec cette coiffure hydrocéphale et comment nos soeurs, avec cette coiffure, l’habillement à la madame Kennedy, je disais que c’est comme Jézabel d’autrefois. C’est vrai. C’est ce que je crois. Je–je–je regrette vraiment pour cette petite mère là ce soir, avec ses enfants, c’est exact.

122.    Mais permettez-moi de vous poser une question. Si Jacqueline Kennedy avait entendu les messages que certaines parmi vous, les pentecôtistes, ont entendus, sur se couper les cheveux et tout, elle ne se serait peut-être même pas coupé les cheveux. Vous êtes censées être des pentecôtistes, mais vous faites néanmoins cela ! Ah ! bon ! Ah ! bon ! Elle ne l’aurait peut-être pas fait si elle avait eu l’occasion d’écouter le Message, voyez ; vous, vous avez entendu. Vous y êtes. Nous sommes dans une mauvaise situation, mes amis. C’est tout à fait vrai. Oui, évidemment. Ô Dieu, comment les moeurs, la chose…

LE TEMOIGNAGE     SHREVEPORT LA USA    Jeu 28.11.63M

144.    Vous parlez du président Kennedy qui s’est fait tirer dessus ? J’ai eu à être gardé plusieurs fois pour éviter de me faire tirer dessus à partir d’un télescope infrarouge, et peut-être à trois ou quatre cents yards [274 m ou 365,7 m] de distance, la nuit. Ils peuvent voir tout aussi bien que la journée, avec le télescope d’observation, la nuit. J’ai été dans des pays catholiques où il y a des radicaux et tout, là à Mexico, là d’où on a renvoyé, on a envoyé un mot, des télégrammes écrits partout : « Nous t’aurons ce soir », et des choses semblables qui se passent sans cesse et qui m’attendent. Et peut-être que j’attraperai cela un jour. C’est tout à fait en ordre. Mais j’ai Quelque Chose qui s’occupera de moi lorsque ce temps arrivera, vous voyez.