^Retour en haut

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Créateur de toutes choses

Le Saint-Esprit

L'Adorable

Le Véritable

Le Père de Jésus-Christ

Erreur
  • [OSYouTube] Alledia framework not found
Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme Définition
ADORATION

LE MARIAGE ET LE DIVORCE - M21.02.1965 JEFFERSONVILLE, IN, USA

184    C'est comme l'Agneau, hier soir, le seul lieu d'adoration, sous le Sang versé de l'Agneau. C'est le seul lieu aujourd'hui: en Christ. La seule chose à faire, c'est d'entrer en Lui. C'est le seul lieu d'adoration. Il en a toujours été ainsi. Le seul lieu d'adoration, c'est sous le Sang versé.

 

JÉHOVAH-JIRÉ II -  03.04.1964 LOUISVILLE, MS, USA

158    La perfection de Dieu est dans le nombre trois; l’adoration dans le nombre sept; la tentation dans le nombre quarante; le jubilé dans le nombre cinquante, oh, tout ce que vous voulez faire. Toutes les maths, la Bible est faite de mathématique

LE SIGNE DE LA SEMENCE DU TEMPS DE LA FIN -  19.03.1962 TIFTON, GA, USA

129    Trois est le chiffre de la perfection. Nous savons tous cela. Trois est le nombre de Dieu dans Sa numérologie. On connaît Dieu par Ses chiffres. Trois, c’est la perfection et sept, c’est l’adoration; vingt-quatre, c’est l’adoration; quarante, c’est la tentation; cinquante, c’est la Pentecôte, le jubilé (Vous voyez?) et ainsi de suite. Tous les chiffres et les nombres de Dieu sont parfaits. C’est dans la perfection.

         Maintenant, trois est le chiffre de la perfection. Juste avant le moment où le... Écoutez attentivement, maintenant. Quand le petit bébé, Christ, naquit, trois étoiles s’assemblèrent et formèrent la seule étoile du matin qui refléta la venue d’un enfant, Christ, un Être Parfait.

 

LE DIEU PUISSANT DÉVOILÉ DEVANT NOUS -  29.06.1964 PHILADELPHIA, PA, USA

52      Donc, au commencement était la Parole. Une parole est une pensée exprimée. Au commencement Il n'était même pas Dieu. Or, notre mot anglais actuel god [en français dieu – N.D.T.] signifie «objet d'adoration». Combien cela peut jeter la confusion dans les esprits! On peut faire de quelqu'un un dieu. On peut faire un dieu de n'importe quoi. Mais, dans l'Ancien Testament, dans Genèse 1, Au commencement, Dieu... le mot utilisé est Élohim. «Élohim» signifie «Celui qui existe par Lui-même». Quelle différence il y a entre le mot «Élohim» et notre mot «dieu»! «Élohim! signifie «Celui qui existe par Lui-même».

LE DÉBUT ET LA FIN DE LA DISPENSATION DES GENTILS - E09.01.1955 JEFFERSONVILLE, INDIANA, U.S.A.

81      Et si vous remarquez bien, les Gentils commencèrent avec une – une l’adoration d’une idole. Ils adoraient une grande idole dressée là dans le champ, l’idole humaine. Je crois que c’était Daniel lui-même, car le roi Nebucadnetsar l’avait nommé «Beltschatsar», lequel était son dieu, et il commença à adorer une statue d’un juste et saint homme. Mais Daniel refusa de le faire; les enfants hébreux, Schadrac, Méschac et Abed-Nego, firent–firent de même.

 

82      C’est de cette façon que cela avait commencé. Et cela fut condamné. Cette tête d’or avait commencé par l’adoration d’une statue, on était obligé de l’adorer, et cela se termina par une Main surnaturelle écrivant dans une langue surnaturelle de sorte que seule une connaissance surnaturelle pouvait saisir. Amen.

 

83      C’est de cette façon que le royaume des Gentils avait commencé et il se terminera de la même façon (c’est vrai), par des oeuvres surnaturelles, par une interprétation surnaturelle. Vous savez de quoi je parle. Le surnaturel en action, oh, comme c’est merveilleux! N’êtes-vous pas heureux ce soir, de croire au surnaturel? [L’assemblée dit: «Amen.» – N.D.É.] Oui, oui.

DIEU DÉVOILÉ - M14.06.1964 JEFFERSONVILLE, IN, USA

84      C’est comme l’attribut, voyez-vous, c’est en Dieu. Un attribut, c’est votre pensée. Dieu, au commencement, l’Éternel, Il n’était même pas un Dieu. Il était l’Éternel. Il n’était même pas Dieu; Dieu, c’est un objet d’adoration, ou quelque chose comme ça. Voyez? Donc, Il n’était même pas ça. Il était Élohim, l’Éternel. Mais en Lui, il y avait des pensées qu’Il voulait matérialiser. Et qu’est-ce qu’Il a fait? Alors Il a prononcé une Parole, et la Parole s’est matérialisée. Voilà tout le tableau, de la Genèse à l’Apocalypse. Il n’y rien qui cloche. C’est Élohim qui se matérialise, pour pouvoir être touché, compatir. Et dans le Millénium, il y a Élohim, assis sur le Trône, voyez-vous, c’est exact, avec tous Ses sujets autour de Lui, qu’Il a prédestinés avant la fondation du monde.

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LES SCEAUX - M24.03.1963 JEFFERSONVILLE, IN, USA

104    L’Huile, comme nous l’avons vu, en symbole, représente le Saint-Esprit. Voyez? Le vin, c’est le… et l’huile, dans la Bible, ils vont ensemble, dans l’adoration. Voyez? Et le vin, comme nous l’avons exprimé, — et c’est de là que j’ai eu l’idée de “la stimulation”, — le vin est un stimulant. Et le vin, dans le naturel, c’est—c’est le type de la révélation, vu qu’il stimule.

LES FILS DE DIEU MANIFESTÉS -  18.05.1960 JEFFERSONVILLE, IN, USA

82     Eh bien, les gens qui ont essayé d’exprimer ça, ils sont devenus fous. Tiens, cet homme qui a composé le dernier couplet du cantique “Ô Amour de Dieu”, qui a été écrit sur le mur d’un asile d’aliénés, il a essayé d’exprimer l’amour de Dieu. Qu’Il S’est abaissé pour sauver les pécheurs, et ce qu’Il a fait, Son amour, descendu pour nous sauver, vous et moi. Vous parlez d’une adoration! Les Anges ne connaissent rien de ça! L’adoration, un Ange, tout ce qu’il sait… Il est là à faire aller ses ailes, à aller et venir dans tous les sens: “Alléluia! Alléluia!” Mais, oh, miséricorde! Quand il est question de savoir que j’étais perdu et que maintenant j’ai été retrouvé, que j’étais mort et que je suis revenu à la vie! Ô Dieu, j’étais péché, j’étais souillure, j’étais dans un dépotoir!